bonbons alcoolBonbons au mojito ou pina colada sans alcool ? Après les cigarettes en chocolat et le Champomy, les confiseries et d’autres produits plus surprenants (un gel douche, entre autres) étiquetés ‘saveur cocktail’ envahissent les supermarchés, et cela inquiète nutritionnistes et addictologues. Ils pensent en effet qu’associer à un jeune âge un nom d’alcool à un goût agréable aura une influence néfaste une fois à l’âge adulte. Cette banalisation des produits alcoolisés pourrait notamment faire sous-estimer les risques de l’alcool, dont une consommation excessive tue chaque année 50.000 personnes en France.
Les industriels se défendent en déclarant s’inspirer de la mode des mocktails. De plus, le public ciblé serait adulte. Et la vente de produits ‘au goût alcool’ n’est pas interdite.
Les opposants à cette banalisation des produits alcoolisés critiquent durement le gouvernement, qu’ils jugent tétanisé par le lobby de l’alcool, très puissant en France où il fait vivre 550.000 personnes. Et quand il faut choisir entre santé et économie, le gouvernement, qui a enfermé Tchernobyl et le sang contaminé dans un placard, sait visiblement quelles décisions prendre.

Vocabulaire :

étiqueté : avec une étiquette portant tel ou tel mot
néfaste : mauvais
public ciblé : public visé
tétanisé : paralysé